Templates by BIGtheme NET
Menu

Vous désirez améliorer
la qualité de vie de vos employés ?

Leur donner la possibilité de diminuer et de gérer leur propre stress ?
Ou bien, les aider dans leur démarche de développement personnel dans leur poste ?
Ou tout simplement leur permettre de découvrir leur plein potentiel ?

 

Services pour les entreprises


Le stress au travail a un impact négatif sur la santé des employés et sur la bonne santé de l'entreprise. L'augmentation du stress au travail finit par créer des troubles émotionnels et financiers pour les employés et leurs directeurs. C’est en gérant au quotidien le stress professionnel de ses salariés et de ses dirigeants que l’entreprise améliore sa compétitivité !

L’entreprise doit comprendre, mesurer, proposer et mettre en œuvre des réponses adaptées à chacun de ses salariés et de ses dirigeants.


All Harmony vous propose un programme innovant, personnalisé et sur mesure qui permettra aux entreprises de réaliser une action concrète en matière de prévention des risques psycho sociaux tout en respectant leur objectif d'augmentation des compétences des salariés concernés.

PARCE QUE NOUS SOMMES TOUS DIFFERENT, A CHACUN SA SOLUTION

Nous ne pouvons prétendre mieux nous connaître en ignorant les dernières données en neurosciences ! Regardons plutôt ce qu’elles ont pu nous transmettre comme informations sur notre propre corps ces dernières années :
Selon la neurobiologie, notre cœur serait doté d’une intelligence propre, indépendante de la raison appelée «l’intelligence du cœur».

Notre cœur est intelligent. Il serait capable de percevoir, mémoriser, traiter, envoyer et relayer de l’information, et cela indépendamment de notre cerveau.

Cette découverte, pour le moins étonnante, est le fruit de travaux en neurosciences menés par l’institut américain HeartMath en Californie. Selon les chercheurs, le cœur est doté d’une sorte de cerveau, un système nerveux autonome composé de quelques 40 000 neurones et d’un réseau complexe de neurotransmetteurs. Un cerveau égal à celui d’un rat de laboratoire. Véritable centrale à énergie, le cœur émettrait en outre un champ magnétique très puissant, 60 fois supérieur à celui du cerveau et dont le rayonnement serait perceptible à plus d’un mètre du corps. Bien au-delà de sa simple fonction de « pompe à circulation sanguine », le cœur serait ainsi doté de circuits intelligents et émotionnels, capables de générer et d’envoyer des données au cerveau.

Notre matière grise ne serait donc pas la seule à intervenir dans nos choix, et surtout elle ne serait pas la seule à produire des émotions…

Les chercheurs américains de HeartMath ont de plus révélé un lien entre le rythme du cœur, le souffle, et un état de bien-être et d’harmonisation intérieure. Mieux, ils ont montré qu’en agissant sur son rythme cardiaque par le biais de la respiration et ce, en l’accompagnant de visualisations et de pensées positives, on crée un état de « cohérence cardiaque » favorable à la créativité, à la sérénité, au bien-être et à l’intuition. « La cohérence cardiaque permet d’améliorer son rapport aux autres, sa concentration, ses performances et ses résultats »

Ces récentes données en neuroscience nous permettent de faire le lien avec ce que l’on appelle « l’intelligence émotionnelle »

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

L’émotion n’est pas quelque chose que vous allez apprendre à l’école car vous êtes né avec ces capacités à réagir aux événements importants de la vie. Nous avons, en revanche, besoin d’apprendre à les utiliser au mieux, à devenir plus intelligents dans nos relations aux émotions et à leurs expressions.

COACHING ET NEUROSCIENCES
Pour Daniel Goleman, l’intelligence émotionnelle est « la capacité à réguler ses émotions et celles des autres, à les distinguer et à utiliser ces informations pour guider sa pensée et ses actions ». Il y a donc dans cette définition les notions de régulation, distinction et d’utilisation des émotions.

Nous cherchons donc à développer une plus grande conscience de nos émotions et une empathie pour les émotions des autres. Mais également à reconnaître nos propres sentiments et les sentiments des autres, pour nous motiver et gérer les émotions dans nos relations aux autres.

Pourquoi développer cette intelligence émotionnelle ?

Des recherches ont permis de démontrer que l’intelligence émotionnelle jouait un rôle deux fois plus important que l’intelligence intellectuelle et les compétences techniques dans la réalisation de performances exceptionnelles.

Nous avons besoin d’intelligence émotionnelle dans nos vies ! Et même si cela était plus largement exprimé spontanément dans la sphère personnelle, il est bien entendu primordial que l’utilisation de l’intelligence émotionnelle prenne plus de place dans nos vies professionnelles ! Pour plusieurs raisons ; pour communiquer plus efficacement et se montrer plus persuasif avec les autres, mieux comprendre et transformer leurs émotions et leurs motivations, travailler plus étroitement et plus efficacement avec les membres de leurs équipes. Ces compétences qui conditionnent un travail d’équipe, une collaboration efficace, sont des compétences clés du leadership.

Les émotions nous permettent de travailler plus efficacement avec les autres, car elles permettent de créer du lien et des connexions. Mais les émotions sont puissantes et si on les laissait déborder on peut basculer vers leur versant négatif. L’émotion peut donc également créer des conflits.

D’où l’importance d’y être très attentif et de mieux connaitre l’impact qu’elles ont sur nous, afin de les transformer et éviter les débordements émotionnels.

Un paramètre dont nous devons tenir compte, est que parfois nous n’avons pas toujours conscience de ce qui a provoqué une émotion, ou du moins pas totalement. Pourquoi ? Parce que notre inconscient prend une place colossale dans la vie de tous les jours !

Notre conscient traite 2000 informations/seconde et notre inconscient traite 4 milliards informations/seconde. Notre conscient représente 17% du cerveau et notre inconscient représente 83% du cerveau. Au niveau du contrôle/perception/comportement, notre inconscient gagne haut la main avec 96% à 98%.

Bonne nouvelle, le cerveau n’est pas un logiciel informatique figé mais est constamment en train de créer de nouvelles connexions. C’est la plasticité du cerveau ; Cela veut dire que petit à petit, la programmation peut être modifiée. En amenant une nouvelle approche de soi et une autre façon de penser. Un changement de paradigme….

Le philosophe antique chinois Lao Tseu a dit:

« Vos croyances deviennent vos pensées, vos pensées deviennent vos mots, vos mots deviennent vos actes ».

×